Les Andelys – Projet de ville…

ou  Comment un quartier d’habitat social dégradé impulse un projet de développement urbain.
Communication à la dixième journée de Rencontre de Paradoxes, 15 octobre 2011

Sabine Guitel, urbaniste

La commune des Andelys est située au cœur d’une vallée des boucles de la Seine, à 100 kilomètres de Paris et 40 kilomètres de Rouen. Outre cette position géographique enviable, elle dispose d’atouts touristiques de premier ordre : le musée Nicolas Poussin, la collégiale Notre-Dame et surtout le Château-Gaillard, forteresse médiévale dominant le fleuve depuis un éperon rocheux. Et pourtant … la population diminue régulièrement depuis dix ans, en raison de la perte progressive des emplois industriels.  A l’extrémité de la ville, c’est le quartier social du Levant qui pose question. Malgré les sommes investies dans diverses opérations de rénovation et de réhabilitation depuis des années, la vacance reste un problème récurrent et l’état de délabrement des parties communes nécessiterait encore une intervention d’urgence. C’est alors que l’approche de Palo Alto entre en jeu.
—–

Sabine Guitel © Paradoxes

Sabine Guitel © Paradoxes

Sabine Guitel © Paradoxes

Pour citer cet article : Sabine GUITEL, Les Andelys – Projet de ville…. 2011. www.paradoxes.asso.fr/2011/10/les-andelys-projet-de-ville…/

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • E-mail this story to a friend!

Laisser un commentaire

*