XVIIe journée de Rencontre de Paradoxes le 20 octobre à Paris : Résumés des communications

Pour sa XVIIe journée de Rencontre Paradoxes propose une  belle diversité de témoignages de l’utilisation de l’approche systémique de Palo Alto, ainsi que deux démonstrations, l’une le matin par Karin Schlanger, l’autre l’après-midi par Irène Bouaziz.

Voici les résumés des communications:

Palo Alto et l’éthique du Care : Regards croisés sur le retour au travail après un cancer.
Nathalie Vallet-Renard, Praticienne de l’accompagnement
Le nombre de personnes en activité professionnelle touchées par un cancer et les difficultés tant pour elles que pour le collectif de travail au moment de leur retour, posent désormais la question de l’accompagnement de cette étape.
Nous suivrons le parcours de Nadia qui revient à son poste de travail après un an d’absence et que j’ai accompagnée avec l’approche de Palo Alto.

« Si l’enfer est pavé de bonnes intentions, alors il est plein d’éducateurs ! »
Sébastien HERCHE, Éducateur spécialisé et formateur
Ces dernières années la posture et les pratiques des travailleurs sociaux ont migré d’une bienfaisance affirmée vers des logiques de technicité et d’expertise.
Aussi, il n’est pas rare que les « bénéficiaires » se sentent « pris en charge », déresponsabilisés, voire malmenés, avec les meilleures intentions, par ceux supposés leur venir en aide. Et beaucoup de ces derniers, dans les séances d’analyse de pratique professionnelle,  témoignent d’un épuisement et d’une incompréhension toujours plus grands, quant aux rôles qu’ils doivent exercer.
Je vous propose de partager et d’illustrer mes réflexions sur la façon dont le modèle de résolution de problèmes humains de Palo Alto permet à des professionnels de l’accompagnement éducatif et social de penser et d’agir différemment.

Demande ou contrainte ? Et si on pouvait faire avec ?
François BERNARD, psychologue
La contrainte faite aux usagers et aux intervenants des services de la protection de l’enfance peut elle être rendue utile par l’usage de la méthode de Palo Alto ?
Voir chaque usager d’un service pour lui même sans tenir compte des interactions dans lesquelles il est engagé, ne conduit-il pas à l’isoler et à lui faire violence ? Cette violence est peut-être celle qui consiste à requalifier toutes les difficultés comme des défauts personnels à « rééduquer ». L’approche systémique et paradoxale de Palo Alto ouvre une autre voie…

Conseils d’expert : comment une vision constructiviste, systémique et un freinage délicat font toute la différence…
Catherine CHAMBON, consultante et coach
Souhaitant rénover un grand jardin planté il y a plus de 50 ans, j’ai fait appel à un paysagiste qui s’est révélé être un expert peu conventionnel : position basse, vision systémique, freinage…
Je me propose de partager avec vous mon vécu de cet accompagnement et apport d’expertise, comme cliente … et comme praticienne de l’intervention systémique paradoxale

Mon nouveau métier : Maïeuticien-Paysagiste. La posture de l’approche de Palo Alto dans la pratique du métier de paysagiste conseil.
Stéphane FOUGERAY, paysagiste conseil
« Allo M. Fougeray? on voudrait refaire la route du village bien propre comme il faut, mais faudrait surtout que vous veniez pour voir comment qu’on fait pour que la moissonneuse batteuse elle passe. Et surtout faudrait se dépêcher car j’ai un dossier à déposer dans 3 semaines pour avoir des subventions » ….Cette demande peut paraître caricaturale mais elle fait pourtant partie de mon quotidien de Paysagiste. 
Comment pendant 15 ans, avec fougue et ferveur dans un premier temps, puis lassitude et enfin démotivation j’ai tenté de convaincre de l’intérêt de voir au-delà de la largeur de la moissonneuse pour réaménager sa rue et comment aujourd’hui avec une nouvelle méthode en poche j’aborde cette même situation et quels effets cela produit-il?

Thérapies de couple: ne pas devenir l’arbitre du match
Audrey BEAUMONT, psychologue
Lors d’un conflit nous avons tous tendance à considérer que l’un a tort et l’autre à raison. Le conflit dans un couple n’échappe pas à cette règle et le couple en consultation attend du thérapeute qu’il arbitre le match qu’ils jouent sous ses yeux à coup d’arguments et d’exemples cinglants.
Même pour un thérapeute utilisant l’approche de P.A. il est difficile de ne pas entrer dans ce jeu d’arbitre. Pourtant, adopter une posture à l’inverse de ce qui est attendu peut aider les couples à prendre position pour la suite des évènements.
Quelques exemples de thérapies de couples illustreront mon propos.

Comment l’intervention systémique paradoxale interpelle le sociologue en entreprise ?
Grégory LEVIS, sociologue intervenant en entreprise

Face aux transformations multiples et accélérées des organisations de travail, des entreprises interpellent de plus en plus souvent les sociologues pour agir dans l’urgence sur des collectifs en crise.
Quelles réponses peuvent apporter les sociologues à ces situations « urgentes » ? Comment aider, en sociologues, les collectifs à sortir des mécanismes de crise dans lesquels ils sont plongés ?
L’approche de Palo Alto offre des pistes intéressantes, et cette présentation sera l’occasion de questionner comment ce type d’intervention peut aussi équiper le sociologue en entreprise.

Pour citer cet article :
XVIIe journée de Rencontre de Paradoxes le 20 octobre à Paris : Résumés des communications

http://www.paradoxes.asso.fr/2018/07/xviie-journee-…communications/

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter
  • E-mail this story to a friend!

Laisser un commentaire

*