Actualités

Tribute to Barbara Anger Diaz (1939-2018)

Actualités, Divers

Sad news came to us in early August: the death of Barbara Anger-Diaz, Research Associate of the MRI BTC of Palo Alto, co-founder of the MRI Latino BTC and the Center for Systemic Action of New York-Miami-Mexico (http://www.centerforsystemicaction.com/).

Barbara was born in Germany on January 16, 1939. She immigrated to Mexico City at the age of 7 and later moved to New York at age 16.  She maintained that this multicultural background taught her to be uncertain about what is normal or pathological.

We met her for the first time, in the company of her daughter and colleague Katharina Anger, during the 2nd European Conference of Strategic and Systemic Brief Therapy which was held in Arezzo, Italy, from 9 to 13 November 2005. Her refined and modest stance, which contrasted sharply with the pretentiousness and brusqueness of some of the speakers, seduced us.
We had then the pleasure of getting to know her a little better, during the master class she conducted with Katharina, in Paris in November 2009 at the Circé center.  During these two days, in front of a very small group of participants, we were able to appreciate Barbara’s in-depth knowledge of the history of Brief Therapy, her mastery of the model and the respectful way in which she applied it. We reported on this master class on the Paradoxes website : Deux journées avec des thérapeutes brèves américaines.

Finally, we had the honor of receiving her, with Katharina, in Paris to conduct a master class and to participate in the Xth annual meeting of our association Paradoxes in October 2011. She taught us a lot by evoking what she had remembered from all the years working with the inventors of Brief Therapy and explaining how she and her daughter worked with couples today.
(to read the texts of their two interventions:

Using the « disadvantages of change » and other lessons from our mentors.

To Separate or Not: The Art of Working with Couples

The field has lost a remarkable woman and a great therapist.

To read the french text of this tribute : Hommage à Barbara Anger-Diaz

Katharina allowed us to publish her message :

 » It is with great sadness that I tell you that Barbara passed away this past Thursday, August 2nd.  On June 17th she was diagnosed with metastatic lung cancer.  She soldiered through several weeks of treatment, and faced with diminishing hope for a positive outcome, she decided to refuse all future intervention.  She died surrounded by family and love.

The world has lost one of its brightest lights.  My mother was smart, compassionate, and walked through life with grace.  She was a dedicated teacher, a gifted trainer, and a devoted mentor.  She authored several articles and translated the last book of Heinz von Foerster from its original German.  She loved the field of Brief Therapy and the work we did.   I was fortunate to have had years of presenting and training together with her and we never lost an opportunity to meet somewhere in the world to do so.

She leaves behind her husband Manuel, who many of you have come to know.  Together they steered a great blended family of 9 children, 22 grandchildren and 3 recent great-grandchildren.    We are lucky to have been able to walk with her and have been made better for it.  She was my mother, my colleague and my best friend.  It is impossible to imagine a world without her in it.

In lieu of flowers, we are asking that people do random acts of kindness in Barbara’s name.  Throughout this process she continued to believe in sending goodness into this troubling world.

For those who might want to make a larger contribution, we are asking people to consider donating to RAICES, a nonprofit that has worked for years to provide free and low cost legal services to immigrants and refugees and one that is now working diligently at reunifying thousands of children with their families.   Barbara was herself a refugee from Germany after WWII.  She was an immigrant several times, moving from Germany to Mexico to the US.  She was particularly sensitive to the struggles of immigrants and spoke professionally about the process of acculturation.   Weeks ago when we all learned of the horrific plight of immigrant children in this country, she sobbed.

Please join us in remembering this remarkable woman, Barbara Anger-Diaz, wife, mother, Oma, teacher and friend. »

Katharina Anger, PhD

Hommage à Barbara Anger Diaz (1939-2018)

Actualités, Divers

Une bien triste nouvelle nous est parvenue au début du mois d’août : la disparition de Barbara Anger Diaz, thérapeute associée du CTB du MRI de Palo Alto, co-fondatrice du CTB latino du MRI et du Centre pour l’action systémique de New York-Miami-Mexico (http://www.centerforsystemicaction.com/).

Barabara est née en Allemagne le 16 janvier 1939. Elle a immigré à Mexico à l’âge de 7 ans et a déménagé à New York à l’âge de 16 ans. Elle considérait que son passé multiculturel lui avait appris à ne pas avoir de certitude sur ce qui est normal ou pathologique.

Nous l’avons rencontrée pour la première fois, en compagnie de sa fille et collègue Katharina Anger, lors de la 2ème Conférence européenne de Thérapie Brève Stratégique et Systémique qui s’est tenue à Arezzo, Italie, du 9 au13 novembre 2005. Sa modestie et sa délicatesse, contrastant avec la prétention et la brutalité de certains des intervenants, nous avaient séduites.
Nous avions ensuite eu le bonheur de la connaitre un peu mieux, lors de la master class qu’elle avait animée, avec Katharina, à Paris en novembre 2009, au centre Circé. Au cours de ces deux jours, devant un tout petit groupe de participants, nous avons pu apprécier chez Barbara sa connaissance approfondie de l’histoire de la Thérapie Brève, sa maitrise du modèle et la façon respectueuse avec laquelle elle l’appliquait. Nous avons rendu compte de cette master class sur le site de Paradoxes : Deux journées avec des thérapeutes brèves américaines.

Enfin, nous avons eu l’honneur de la recevoir, avec Katharina, à Paris pour animer une master class et participer à la Xème journée de Rencontre de notre association Paradoxes en octobre 2011. Elle nous avait alors beaucoup appris en évoquant ce qu’elle avait retenu de toutes ces années de travail avec les inventeurs de la Thérapie Brève et en expliquant comment sa fille et elle travaillaient aujourd’hui avec les couples.
Pour lire les textes de leurs deux interventions:
Utiliser les inconvénients du changement et autres leçons de nos mentors
Séparer ou ne pas séparer: l’art de travailler avec les couples.

Une femme remarquable, une grande thérapeute vient de disparaitre.

Pour lire la version anglaise de cet hommage Tribute to Barbara Anger-Diaz

Katharina nous a également autorisés à donner lecture de son message :

 » It is with great sadness that I tell you that Barbara passed away this past Thursday, August 2nd.  On June 17th she was diagnosed with metastatic lung cancer.  She soldiered through several weeks of treatment, and faced with diminishing hope for a positive outcome, she decided to refuse all future intervention.  She died surrounded by family and love.

The world has lost one of its brightest lights.  My mother was smart, compassionate, and walked through life with grace.  She was a dedicated teacher, a gifted trainer, and a devoted mentor.  She authored several articles and translated the last book of Heinz von Foerster from its original German.  She loved the field of Brief Therapy and the work we did.   I was fortunate to have had years of presenting and training together with her and we never lost an opportunity to meet somewhere in the world to do so.

She leaves behind her husband Manuel, who many of you have come to know.  Together they steered a great blended family of 9 children, 22 grandchildren and 3 recent great-grandchildren.    We are lucky to have been able to walk with her and have been made better for it.  She was my mother, my colleague and my best friend.  It is impossible to imagine a world without her in it.

In lieu of flowers, we are asking that people do random acts of kindness in Barbara’s name.  Throughout this process she continued to believe in sending goodness into this troubling world.

For those who might want to make a larger contribution, we are asking people to consider donating to RAICES, a nonprofit that has worked for years to provide free and low cost legal services to immigrants and refugees and one that is now working diligently at reunifying thousands of children with their families.   Barbara was herself a refugee from Germany after WWII.  She was an immigrant several times, moving from Germany to Mexico to the US.  She was particularly sensitive to the struggles of immigrants and spoke professionally about the process of acculturation.   Weeks ago when we all learned of the horrific plight of immigrant children in this country, she sobbed.

Please join us in remembering this remarkable woman, Barbara Anger-Diaz, wife, mother, Oma, teacher and friend. »

Katharina Anger, PhD

XVIIe journée de Rencontre de Paradoxes le 20 octobre à Paris : Résumés des communications

Actualités, Rencontres de PARADOXES

Pour sa XVIIe journée de Rencontre Paradoxes propose une  belle diversité de témoignages de l’utilisation de l’approche systémique de Palo Alto, ainsi que deux démonstrations, l’une le matin par Karin Schlanger, l’autre l’après-midi par Irène Bouaziz.

Voici les résumés des communications:

Lire la suite »

XVIIe Journée de Rencontre, le 20 octobre 2018 à Paris

Actualités, Rencontres de PARADOXES

L’association Paradoxes organise sa XVIIe Journée de Rencontre le 20 octobre 2018 à Paris

Paradoxes est une plateforme de rencontres et d’échanges autour le l’approche de Palo Alto appliquée dans divers champs professionnels. Depuis sa naissance en 2001  l’association organise une journée de Rencontre annuelle permettant d’entendre des témoignages et des réflexions de professionnels, d’assister à des démonstrations et de débattre.

PROGRAMME
9h30-17h30

MATIN

Palo Alto et l’éthique du Care : regards croisés sur le retour au travail après un cancer.
Nathalie Vallet-Renard, Praticienne de l’accompagnement.

« Si l’enfer est pavé de bonnes intentions, alors il est plein d’éducateurs ! »
Sébastien HERCHE, Éducateur spécialisé et formateur

Pause

Palo Alto « live », démonstration par Karin SCHLANGER
Psychologue et thérapeute familiale, directrice du Brief Therapy Center du Mental Research Institute de Palo Alto

—-

PAUSE DEJEUNER (buffet sur place)

APRES-MIDI

Demande ou contrainte ? Et si on pouvait faire avec ?
François BERNARD, psychologue

Conseils d’expert : comment une vision constructiviste, systémique et un freinage délicat font toute la différence…
Catherine CHAMBON, consultante et coach

Mon nouveau métier : Maïeuticien-Paysagiste. La posture de l’approche de Palo Alto dans la pratique du métier de paysagiste conseil.
Stéphane FOUGERAY, paysagiste conseil

Thérapies de couple: ne pas devenir l’arbitre du match
Audrey BEAUMONT, psychologue

——

Comment l’intervention systémique paradoxale interpelle le sociologue en entreprise ?
Grégory Lévis, sociologue intervenant en entreprise

Pause

Palo Alto « live », démonstration par Irène BOUAZIZ
Psychiatre

——–

Tarifs (déjeuner-buffet inclus) :

Adhérents  90 € / Non-adhérents  160 € / Entreprises, institutions : 200 €
(adhésion annuelle 65 euros valable du 01.01.2018 au 30.09.2019)

Résumés des interventions prochainement sur le site de l’association : www.paradoxes.asso.fr

Renseignements ou inscriptions : contact@paradoxes.asso.fr

Séminaire avec Karin SCHLANGER

Actualités, Séminaires-Masterclass

Karine Schlanger sera à Paris les 18 et 19 octobre 2018 pour un séminaire

L’association Paradoxes a déjà eu le plaisir de la recevoir à deux reprises, en 2013 et en 2015.
Psychologue et thérapeute familiale (Université de Buenos Aires 1982 ; Université de San José state 1987), Karine est née en Argentine, parle couramment 5 langues , dont le français, et intervient dans le monde entier depuis plus de 30 ans.
Après une rencontre déterminante avec les chercheurs de l’École de Palo Alto, dont John Weakland, Richard Fisch, et Paul Watzlawick,  elle entreprend une carrière de thérapeute directement inspirée des fondamentaux du modèle de thérapie brève et assure rapidement des responsabilités au sein du Mental Research Institute (MRI), d’abord en tant que chercheuse associée (à partir de 1994), puis en qualité de Directrice du département de la thérapie brève et du Centre Latino de Thérapie Brève (depuis 2008).
Son expertise l’a également conduite à coopérer étroitement et à enseigner dans des contextes prestigieux : en tant que professeur assistant, avec le département Psychiatrie de l’Université de Stanford (2008 – 2010), puis à l’hôpital de San Pau y la Santa Creu à Barcelone (depuis 2011) où elle supervise l’école de thérapie familiale au sein du département de Psychiatrie.

Karin est l’actuelle directrice du Brief Therapy Center du MRI de Palo Alto, aujourd’hui, elle partage son temps entre ses étudiants en Amérique latine et l’animation d’ateliers et de formations au modèle de Palo Alto.

Programme de ces deux journées
Le programme de ce 3ème séminaire
va enchanter les passionnés de  l’approche de Palo Alto.

En effet, Karin nous présentera des vidéos de séances de thérapie conduites par les fondateurs du modèle. Les vidéos seront sous titrées en français , Karin les commentera et répondra à nos questions, en français !
Elle évoquera l’évolution de la méthode et l’évolution de son propre travail.
Vous pourrez la voir à l’œuvre en démonstration avec des problématiques que vous apporterez, autrement dit  vous pourrez vivre la méthode de l’intérieur en présentant une difficulté personnelle ou une difficulté dans votre situation de travail

Tarifs : particulier ou indépendant : 400€ , entreprises 600€
Aucun prérequis
: Le séminaire est ouvert à toute personne intéressée mais il est préférable de connaitre les bases de la méthode pour pouvoir en profiter pleinement.

Karin sera également présente le 20 octobre 2018 pour la XVIIeme Rencontre de Paradoxes . Elle fera une démonstration qui sera suivie d’une large plage de temps pour la discussion.

DEMANDE D’INSCRIPTION : contact@paradoxes.asso.fr

L’implicite ou les fleurs du silence

Actualités, Rencontres de PARADOXES

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017
Georges Elkan, pédopsychiatre

Qu’est-ce qui est transmis quand on communique ? Ce qu’on choisit de transmettre et bien d’autres choses dont on maîtrise plus ou moins la forme et la teneur. L’implicite fait partie de ces informations volontairement, ou pas trop, adressées. Comment cela peut-il parasiter ou au contraire favoriser les interventions dans notre cadre systémique ? Faut-il chercher à mieux contrôler notre communication ? Dans quelle mesure les conséquences, en terme de changement, des messages qui passent malgré nous sont-elles  liées à notre position dans le cadre thérapeutique ?

Lire la suite »

Comment l’approche paradoxale m’a réconciliée avec moi-même

Actualités, Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017 Brigitte Quinton, CFACM = coach, facilitatrice, auteur, comédienne et metteur en scène…vous voyez le problème ?

Coach, chercheur, pédagogue mais aussi auteur, comédienne, metteur en scène et clown, dans une culture française où le titre fait l’être, j’ai avancé masquée pendant quinze ans, presque honteuse de cette déviance à la norme, donnant à voir à mes interlocuteurs uniquement la facette qu’ils attendaient : celle qui serait admise dans leur contexte. J’ai eu envie de vous conter comment l’approche systémique paradoxale m’a enfin autorisée à me réunifier. Unité de temps, de lieu et d’action… qu’est-ce ce qu’est un problème au sens Palo Altien, sinon une scène extraite du film de nos vies ? Celui dont nous sommes les acteurs, perpétuels improvisateurs, mais dont nous aimerions tant pouvoir être auteurs, réalisateurs et metteur en scène… « Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs » disait le grand William Shakespeare. Et si ce n’était que sa vision du monde ?

Lire la suite »

Vivent les stéréotypies : Une approche palo-altienne de l’autisme

Actualités, Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017
Héloïse BERTRAND, psychopraticienne

Qu’en serait-il si on se proposait d’appliquer à la population si particulière des personnes avec autisme les prémisses du modèle de Palo Alto ? Quelles seraient les implications pratiques d’un double regard constructiviste et systémique sur leur prise en charge? Ainsi, entre autres, les « rejoindre dans leur vision du monde » n’amènerait-il pas à accepter, voire à partager, leurs stéréotypies, ces mouvements et activités répétitifs qui les absorbent parfois complètement ?
Projet acrobatique, voire périlleux, si l’on se soucie ce faisant de « tenir compte du contexte », du poids de la Norme, du discours des autres professionnels et de la vision du monde des parents…

Lire la suite »

Coaching ou thérapie : une question de vision du monde…

Actualités, Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017
Pierre-Jacques Barthe, consultant et coach
Illustrations de Jacques Barthe

Les formations au coaching, comme de nombreux articles sur le sujet, insistent sur la nécessité de distinguer coaching et thérapie. Des avertissements répétés nous alertent sur les contre-indications à un coaching, sur la frontière à ne pas franchir avec la thérapie.
Avec toutes ces mises en garde, il y a de quoi s’interroger et hésiter devant certains cas : Est-ce du coaching ou de la thérapie ? Si certains définissent le coaching comme « la thérapie du bien portant » et que la thérapie est « une manière de traiter une maladie » que deviennent ces définitions dans le modèle non normatif et non pathologisant de l’Ecole de Palo Alto ?

Lire la suite »

Il ne fait pas bon souffrir au travail dans notre pays, moi j’vous l’dis !

Actualités, Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017
Michèle Bedouet, DRH

Je suis DRH dans des PME (petites et Moyennes Entreprises) ou des ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire). Avant même d’exercer ce métier, par choix, j’avais remarqué qu’on pouvait souffrir au travail… voire plus !
Aujourd’hui, pour moi, ça ne fait aucun doute… Même quand on désire accompagner les salariés – à venir, en poste ou en rupture – vers le meilleur, on fait vite face à des vents contraires.
Et quand on est soi-même en butte à de la maltraitance au travail et qu’on demande de l’aide, on peut découvrir comment certains psy, spécialistes de la souffrance au travail, s’y prennent, avec les meilleures intentions du monde, pour ajouter une maltraitance supplémentaire.
Hélas, je sais de quoi je parle : il ne fait pas bon souffrir au travail dans notre pays !

Lire la suite »

Palabres africaines : Liens et différences avec la pensée systémique.

Actualités, Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017
Annie Innocenti, consultante en stratégie d’influence

Palabres africaines millénaires sous l’arbre du baobab à la sortie du village ou approche de Palo Alto venue du nouveau monde, ces deux méthodes ont l’ambition commune d’aider à la résolution de problèmes humains dans leur contexte en utilisant fondamentalement la parole et l’écoute.
Qui écoute et qui parle ?
Quels sont les objectifs et les stratégies de questionnement ?
Le regard étonné de l’anthropologue sera notre guide.

Lire la suite »

L’approche de Palo Alto au service de la santé au travail : Mobiliser un système contre le burn out

Actualités, Rencontres de PARADOXES

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017
A Hadjaj Bernaudin, médecin du travail – consultant coach

La survenue d’un burn out dans une carrière professionnelle soulève de nombreuses questions : s’agit-il d’un vrai burn out ? L’entreprise va-t-elle être mise en cause ? Comment faire avec une personne fragile ?
L’entreprise attend du médecin du travail qu’il s’assure de l’authenticité de la souffrance et qu’il externalise le problème vers un spécialiste.
Le salarié en souffrance, lui, attend que son état soit consigné dans le dossier médical.
Avec la vision systémique et constructiviste de l’approche de Palo Alto, le médecin du travail prend en compte le système dans son ensemble. Sa position lui permet d’intervenir auprès des différents acteurs. Il s’appuie sur la vision du monde de la personne en souffrance comme sur celle du manager pour mobiliser le système en les réunissant dans une « tripartite » pour relancer le dialogue autour du travail et de la performance et agir ainsi sur le burn out.

Lire la suite »

Voyage(s) au(x) pays de l’absentéisme. les apports de l’intervention systémique paradoxale

Actualités, Rencontres de PARADOXES

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017
Lise-Hélène Cortes, consultante, coach

Parler de l’absentéisme en entreprise revient généralement à partager des chiffres, opposer des visions du monde tranchées, parfois évoquer une épidémie, ou affirmer que telle ou telle action règlerait le problème, sans toujours obtenir toutefois des évolutions tangibles ou durables…
Face à un mot finalement si peu défini, je vous propose de chausser les lunettes de l’intervention systémique paradoxale pour explorer différentes vignettes de cette « réalité » au sein d’un gros système et, peut-être, tenter d’autres modes d’intervention. »

Lire la suite »

Souvenirs de François ROUSTANG

Actualités, Divers, Rencontres de PARADOXES

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017

Lire la suite »

Résumés des communications à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre à Paris

Actualités, Rencontres de PARADOXES

Lire la suite »