Divers

Tribute to Barbara Anger Diaz (1939-2018)

Actualités, Divers

Sad news came to us in early August: the death of Barbara Anger-Diaz, Research Associate of the MRI BTC of Palo Alto, co-founder of the MRI Latino BTC and the Center for Systemic Action of New York-Miami-Mexico (http://www.centerforsystemicaction.com/).

Barbara was born in Germany on January 16, 1939. She immigrated to Mexico City at the age of 7 and later moved to New York at age 16.  She maintained that this multicultural background taught her to be uncertain about what is normal or pathological.

We met her for the first time, in the company of her daughter and colleague Katharina Anger, during the 2nd European Conference of Strategic and Systemic Brief Therapy which was held in Arezzo, Italy, from 9 to 13 November 2005. Her refined and modest stance, which contrasted sharply with the pretentiousness and brusqueness of some of the speakers, seduced us.
We had then the pleasure of getting to know her a little better, during the master class she conducted with Katharina, in Paris in November 2009 at the Circé center.  During these two days, in front of a very small group of participants, we were able to appreciate Barbara’s in-depth knowledge of the history of Brief Therapy, her mastery of the model and the respectful way in which she applied it. We reported on this master class on the Paradoxes website : Deux journées avec des thérapeutes brèves américaines.

Finally, we had the honor of receiving her, with Katharina, in Paris to conduct a master class and to participate in the Xth annual meeting of our association Paradoxes in October 2011. She taught us a lot by evoking what she had remembered from all the years working with the inventors of Brief Therapy and explaining how she and her daughter worked with couples today.
(to read the texts of their two interventions:

Using the « disadvantages of change » and other lessons from our mentors.

To Separate or Not: The Art of Working with Couples

The field has lost a remarkable woman and a great therapist.

To read the french text of this tribute : Hommage à Barbara Anger-Diaz

Katharina allowed us to publish her message :

 » It is with great sadness that I tell you that Barbara passed away this past Thursday, August 2nd.  On June 17th she was diagnosed with metastatic lung cancer.  She soldiered through several weeks of treatment, and faced with diminishing hope for a positive outcome, she decided to refuse all future intervention.  She died surrounded by family and love.

The world has lost one of its brightest lights.  My mother was smart, compassionate, and walked through life with grace.  She was a dedicated teacher, a gifted trainer, and a devoted mentor.  She authored several articles and translated the last book of Heinz von Foerster from its original German.  She loved the field of Brief Therapy and the work we did.   I was fortunate to have had years of presenting and training together with her and we never lost an opportunity to meet somewhere in the world to do so.

She leaves behind her husband Manuel, who many of you have come to know.  Together they steered a great blended family of 9 children, 22 grandchildren and 3 recent great-grandchildren.    We are lucky to have been able to walk with her and have been made better for it.  She was my mother, my colleague and my best friend.  It is impossible to imagine a world without her in it.

In lieu of flowers, we are asking that people do random acts of kindness in Barbara’s name.  Throughout this process she continued to believe in sending goodness into this troubling world.

For those who might want to make a larger contribution, we are asking people to consider donating to RAICES, a nonprofit that has worked for years to provide free and low cost legal services to immigrants and refugees and one that is now working diligently at reunifying thousands of children with their families.   Barbara was herself a refugee from Germany after WWII.  She was an immigrant several times, moving from Germany to Mexico to the US.  She was particularly sensitive to the struggles of immigrants and spoke professionally about the process of acculturation.   Weeks ago when we all learned of the horrific plight of immigrant children in this country, she sobbed.

Please join us in remembering this remarkable woman, Barbara Anger-Diaz, wife, mother, Oma, teacher and friend. »

Katharina Anger, PhD

Hommage à Barbara Anger Diaz (1939-2018)

Actualités, Divers

Une bien triste nouvelle nous est parvenue au début du mois d’août : la disparition de Barbara Anger Diaz, thérapeute associée du CTB du MRI de Palo Alto, co-fondatrice du CTB latino du MRI et du Centre pour l’action systémique de New York-Miami-Mexico (http://www.centerforsystemicaction.com/).

Barabara est née en Allemagne le 16 janvier 1939. Elle a immigré à Mexico à l’âge de 7 ans et a déménagé à New York à l’âge de 16 ans. Elle considérait que son passé multiculturel lui avait appris à ne pas avoir de certitude sur ce qui est normal ou pathologique.

Nous l’avons rencontrée pour la première fois, en compagnie de sa fille et collègue Katharina Anger, lors de la 2ème Conférence européenne de Thérapie Brève Stratégique et Systémique qui s’est tenue à Arezzo, Italie, du 9 au13 novembre 2005. Sa modestie et sa délicatesse, contrastant avec la prétention et la brutalité de certains des intervenants, nous avaient séduites.
Nous avions ensuite eu le bonheur de la connaitre un peu mieux, lors de la master class qu’elle avait animée, avec Katharina, à Paris en novembre 2009, au centre Circé. Au cours de ces deux jours, devant un tout petit groupe de participants, nous avons pu apprécier chez Barbara sa connaissance approfondie de l’histoire de la Thérapie Brève, sa maitrise du modèle et la façon respectueuse avec laquelle elle l’appliquait. Nous avons rendu compte de cette master class sur le site de Paradoxes : Deux journées avec des thérapeutes brèves américaines.

Enfin, nous avons eu l’honneur de la recevoir, avec Katharina, à Paris pour animer une master class et participer à la Xème journée de Rencontre de notre association Paradoxes en octobre 2011. Elle nous avait alors beaucoup appris en évoquant ce qu’elle avait retenu de toutes ces années de travail avec les inventeurs de la Thérapie Brève et en expliquant comment sa fille et elle travaillaient aujourd’hui avec les couples.
Pour lire les textes de leurs deux interventions:
Utiliser les inconvénients du changement et autres leçons de nos mentors
Séparer ou ne pas séparer: l’art de travailler avec les couples.

Une femme remarquable, une grande thérapeute vient de disparaitre.

Pour lire la version anglaise de cet hommage Tribute to Barbara Anger-Diaz

Katharina nous a également autorisés à donner lecture de son message :

 » It is with great sadness that I tell you that Barbara passed away this past Thursday, August 2nd.  On June 17th she was diagnosed with metastatic lung cancer.  She soldiered through several weeks of treatment, and faced with diminishing hope for a positive outcome, she decided to refuse all future intervention.  She died surrounded by family and love.

The world has lost one of its brightest lights.  My mother was smart, compassionate, and walked through life with grace.  She was a dedicated teacher, a gifted trainer, and a devoted mentor.  She authored several articles and translated the last book of Heinz von Foerster from its original German.  She loved the field of Brief Therapy and the work we did.   I was fortunate to have had years of presenting and training together with her and we never lost an opportunity to meet somewhere in the world to do so.

She leaves behind her husband Manuel, who many of you have come to know.  Together they steered a great blended family of 9 children, 22 grandchildren and 3 recent great-grandchildren.    We are lucky to have been able to walk with her and have been made better for it.  She was my mother, my colleague and my best friend.  It is impossible to imagine a world without her in it.

In lieu of flowers, we are asking that people do random acts of kindness in Barbara’s name.  Throughout this process she continued to believe in sending goodness into this troubling world.

For those who might want to make a larger contribution, we are asking people to consider donating to RAICES, a nonprofit that has worked for years to provide free and low cost legal services to immigrants and refugees and one that is now working diligently at reunifying thousands of children with their families.   Barbara was herself a refugee from Germany after WWII.  She was an immigrant several times, moving from Germany to Mexico to the US.  She was particularly sensitive to the struggles of immigrants and spoke professionally about the process of acculturation.   Weeks ago when we all learned of the horrific plight of immigrant children in this country, she sobbed.

Please join us in remembering this remarkable woman, Barbara Anger-Diaz, wife, mother, Oma, teacher and friend. »

Katharina Anger, PhD

Souvenirs de François ROUSTANG

Actualités, Divers, Rencontres de PARADOXES

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017

Lire la suite »

François Roustang nous a quittés le 23 novembre 2016.

Divers

Ce thérapeute au parcours étonnant, philosophe, ex-Jésuite, ex-psychanalyste et enfin hypnothérapeute, était un fin connaisseur du travail de Gregory Bateson et un adepte du paradoxe.
Depuis la publication de son « Influence », virulente critique de la psychanalyse dans lequel il présente les apports de Milton Erickson et de Gregory Bateson, son influence accompagne notre travail.

De séminaires en supervisions nous avons eu maintes fois l’occasion de nous frotter à son esprit aiguisé, à ses provocations, à sa culture encyclopédique et surtout à son immense humanité.

En 2006, il avait participé au colloque organisé par l’Institut Gregory Bateson pour le cinquantenaire de la parution de l’article fondateur sur la théorie de la double contrainte.

Nous gardons précieusement en mémoire les deux premières règles de son « Petit guide du changement » :

« RÈGLE I : Le changement de la relation à soi, aux autres et à l’environnement est en proportion inverse de la volonté de changement.  (…)

RÈGLE II : Pour modifier la relation à soi, aux autres et à l’environnement, il faut s’en retirer. La force de la modification sera proportionnelle à l’ampleur et à l’intensité du retrait. »

©I.Bouaziz C.Gaudin/ Paradoxes

F.Roustang, 2010

François Roustang

Divers

Samedi 19 novembre nous participions à la journée organisée par l’AFEHM sur le travail de François Roustang.
C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre sa mort dans la nuit du 22 au 23 novembre 2016.
Nous étions en train d’écrire un compte rendu de ce colloque et nos réflexions sur l’influence que François a eu sur l’évolution de notre pratique.
Il sera prochainement en ligne sur le site de Paradoxes

Atelier du 11 juin 2016 : Une nouveauté

Divers

L’atelier aura pour thème et fil conducteur : Le RECADRAGE

Déroulé de la journée :

  • Deux supervisions en direct , avec décodage explicité au fur et à mesure du déroulé de la séance.
    Le supervisé présentera, autant que possible, une situation dans laquelle il a des difficultés du point de vue du recadrage (par exemple : il n’a pas pu en faire, en a fait  trop, il a des doutes sur la pertinence des recadrages qui lui viennent à l’esprit, des doutes sur l’adéquation des recadrages avec sa stratégie etc. etc…)
  • Un débat sur la question : « A-t-on le droit de  chercher à changer la vision du monde d’un client ? »
  • Deux séquences d’exercices  en petits groupes orientés sur le thème du recadrage

L’atelier a lieu à Paris, de 9h30 à 17h30
Un buffet déjeuner est servi sur place et inclus dans le prix de la journée
Tarif :
membres de l’association : 75 €
non-membres 140 €
Renseignements complémentaires et demande d’inscription par mail  : contact@paradoxes.asso.fr

Hommage à Richard Fisch

Divers

Richard Fisch 1926 – 2011

Le dernier des « inventeurs » du modèle de Palo Alto vient de disparaitre.

Dick Fisch avec Teresa Garcia visitant Chartres, 1995 © I.Bouaziz

Après John Weakland en 1995 et Paul Watzlawick en 2007, Richard Fisch s’est éteint le 23 octobre 2011, dans son sommeil, en Californie, près de Palo Alto.

Richard (qui préférait qu’on l’appelle Dick) avait été à l’initiative de la création du Centre de Thérapie Brève, en 1966, au sein de Mental Research Institute de Palo Alto (MRI).
Avec John Weakland et Paul Watzlawick, auxquels s’est joint un temps Arthur Bodin, ils ont lancé une recherche visant à trouver des techniques simples pour produire un changement le plus rapidement possible.

Les patients – familles ou individus – entrant dans le cadre du protocole de recherche étaient suivis par un thérapeute, assisté des autres membres de l’équipe qui observaient derrière un miroir sans tain et intervenaient, au besoin, par téléphone. Les séances étaient enregistrées et l’équipe se réunissait ensuite pour discuter de la situation et des interventions.
C’est ainsi qu’ils ont mis en évidence le fait qu’en proposant au client (qui n’était pas forcément le porteur du symptôme) de cesser ses tentatives inefficaces pour changer la situation (arrêter les tentatives de solution), il était possible d’obtenir le changement espéré. Et c’est ainsi qu’est née la méthode qu’ils ont nommée: Thérapie Brève qui a rapidement été appliquée dans d’autres champs que celui de la thérapie.

Richard Fisch est venu à plusieurs reprises dans les années 90 en France, en Belgique et en Suisse, dans le cadre de l’Institut Gregory Bateson de Liège (IGB), assurer des journées de formation, souvent assisté de Karin Schlanger qui est maintenant directrice du Centre de Thérapie Brève du MRI.

Les membres fondateurs de l’association Paradoxes ont eu la chance de bénéficier de son enseignement, clair et rigoureux.

Lors du 10ème anniversaire de l’association, le 15 octobre 2011, nous avons reçu Barbara Anger-Diaz et Katharina Anger, psychologues, associées de recherche au MRI de Palo Alto, qui ont travaillé pendant de nombreuses années avec Richard Fisch. Elles ont témoigné de ce qu’il leur avaient appris.
Le texte de leur intervention sera prochainement publié sur le site de même que quelques témoignages d’autres professionnels qui ont connu Dick Fisch.

Un hommage lui est rendu sur le site Internet du MRI de Palo Alto : http://www.mri.org/

Enfin, l’excellent livre de Jean-Jacques Wittezaele et Teresa Garcia, qui retrace de façon passionnante l’histoire de l’École de Palo Alto (A la recherche de l’École de Palo Alto – 1992, Seuil), présente un portrait très vivant de Richard Fisch et regorge d’anecdotes sur lui.

© Paradoxes

Pour citer cet article : Paradoxes, Hommage à Richard Fisch. 2011. http://www.paradoxes.asso.fr/2011/10/hommage-a-richard-fisch/