Divers

XVIème journée de Rencontre, 7 octobre 2017, Paris

Divers

Programme

(fin juin paraitront les résumés)

MATIN

L’approche de Palo Alto au service de la santé au travail : mobiliser un système contre le burn out
Amel Hadjaj Bernaudin, médecin du travail

Voyage(s) au(x) pays de l’absentéisme, les apports de l’intervention systémique paradoxale
Lise Cortes, consultante, coach

PAUSE

Palabres africaines et pensée systémique : liens et différences
Annie Innocenti, consultante en stratégie d’influence

——–

Palo Alto « live »
Démonstration par Irène Bouaziz, psychiatre

PAUSE DEJEUNER (buffet sur place)

APRES-MIDI

Farandole
( témoignages et discussions)  :

« Quelques principes fondamentaux du coaching « classique » revisités par l’approche paradoxale »
Gildas Branellec, coach interne dans la fonction publique d’ État

Il ne fait pas bon souffrir au travail dans notre pays, moi j’vous l’dis !
Michèle Bedouet, DRH

Comment l’approche paradoxale m’a réconciliée avec moi-même
Brigitte Quinton, CFACM : coach, facilitatrice, auteur, comédienne et metteur en scène…vous voyez le problème ?

Coaching ou thérapie ? Une question de vision du monde…
Pierre-Jacques Barthe, consultant et coach

Vivent les stéréotypies! Une approche palo altienne de l’autisme
Héloïse Bertrand, psychopraticienne

———

L’implicite ou les fleurs du silence
Georges Elkan, pédopsychiatre

PAUSE

Peut-on ou doit-on toujours paradoxer ?
Irène Bouaziz, Chantal Gaudin, psychiatres

CLÔTURE DE LA JOURNEE 17h30

Pour tous renseignements et pour demander une inscription :
contact@paradoxes.asso.fr



François Roustang nous a quittés le 23 novembre 2016.

Actualités, Divers

Ce thérapeute au parcours étonnant, philosophe, ex-Jésuite, ex-psychanalyste et enfin hypnothérapeute, était un fin connaisseur du travail de Gregory Bateson et un adepte du paradoxe.
Depuis la publication de son « Influence », virulente critique de la psychanalyse dans lequel il présente les apports de Milton Erickson et de Gregory Bateson, son influence accompagne notre travail.

De séminaires en supervisions nous avons eu maintes fois l’occasion de nous frotter à son esprit aiguisé, à ses provocations, à sa culture encyclopédique et surtout à son immense humanité.

En 2006, il avait participé au colloque organisé par l’Institut Gregory Bateson pour le cinquantenaire de la parution de l’article fondateur sur la théorie de la double contrainte.

Nous gardons précieusement en mémoire les deux premières règles de son « Petit guide du changement » :

« RÈGLE I : Le changement de la relation à soi, aux autres et à l’environnement est en proportion inverse de la volonté de changement.  (…)

RÈGLE II : Pour modifier la relation à soi, aux autres et à l’environnement, il faut s’en retirer. La force de la modification sera proportionnelle à l’ampleur et à l’intensité du retrait. »

©I.Bouaziz C.Gaudin/ Paradoxes

F.Roustang, 2010

François Roustang

Actualités, Divers

Samedi 19 novembre nous participions à la journée organisée par l’AFEHM sur le travail de François Roustang.
C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre sa mort dans la nuit du 22 au 23 novembre 2016.
Nous étions en train d’écrire un compte rendu de ce colloque et nos réflexions sur l’influence que François a eu sur l’évolution de notre pratique.
Il sera prochainement en ligne sur le site de Paradoxes

Atelier du 11 juin 2016 : Une nouveauté

Divers

L’atelier aura pour thème et fil conducteur : Le RECADRAGE

Déroulé de la journée :

  • Deux supervisions en direct , avec décodage explicité au fur et à mesure du déroulé de la séance.
    Le supervisé présentera, autant que possible, une situation dans laquelle il a des difficultés du point de vue du recadrage (par exemple : il n’a pas pu en faire, en a fait  trop, il a des doutes sur la pertinence des recadrages qui lui viennent à l’esprit, des doutes sur l’adéquation des recadrages avec sa stratégie etc. etc…)
  • Un débat sur la question : « A-t-on le droit de  chercher à changer la vision du monde d’un client ? »
  • Deux séquences d’exercices  en petits groupes orientés sur le thème du recadrage

L’atelier a lieu à Paris, de 9h30 à 17h30
Un buffet déjeuner est servi sur place et inclus dans le prix de la journée
Tarif :
membres de l’association : 75 €
non-membres 140 €
Renseignements complémentaires et demande d’inscription par mail  : contact@paradoxes.asso.fr

Hommage à Richard Fisch

Divers

Richard Fisch 1926 – 2011

Le dernier des « inventeurs » du modèle de Palo Alto vient de disparaitre.

Dick Fisch avec Teresa Garcia visitant Chartres, 1995 © I.Bouaziz

Après John Weakland en 1995 et Paul Watzlawick en 2007, Richard Fisch s’est éteint le 23 octobre 2011, dans son sommeil, en Californie, près de Palo Alto.

Richard (qui préférait qu’on l’appelle Dick) avait été à l’initiative de la création du Centre de Thérapie Brève, en 1966, au sein de Mental Research Institute de Palo Alto (MRI).
Avec John Weakland et Paul Watzlawick, auxquels s’est joint un temps Arthur Bodin, ils ont lancé une recherche visant à trouver des techniques simples pour produire un changement le plus rapidement possible.

Les patients – familles ou individus – entrant dans le cadre du protocole de recherche étaient suivis par un thérapeute, assisté des autres membres de l’équipe qui observaient derrière un miroir sans tain et intervenaient, au besoin, par téléphone. Les séances étaient enregistrées et l’équipe se réunissait ensuite pour discuter de la situation et des interventions.
C’est ainsi qu’ils ont mis en évidence le fait qu’en proposant au client (qui n’était pas forcément le porteur du symptôme) de cesser ses tentatives inefficaces pour changer la situation (arrêter les tentatives de solution), il était possible d’obtenir le changement espéré. Et c’est ainsi qu’est née la méthode qu’ils ont nommée: Thérapie Brève qui a rapidement été appliquée dans d’autres champs que celui de la thérapie.

Richard Fisch est venu à plusieurs reprises dans les années 90 en France, en Belgique et en Suisse, dans le cadre de l’Institut Gregory Bateson de Liège (IGB), assurer des journées de formation, souvent assisté de Karin Schlanger qui est maintenant directrice du Centre de Thérapie Brève du MRI.

Les membres fondateurs de l’association Paradoxes ont eu la chance de bénéficier de son enseignement, clair et rigoureux.

Lors du 10ème anniversaire de l’association, le 15 octobre 2011, nous avons reçu Barbara Anger-Diaz et Katharina Anger, psychologues, associées de recherche au MRI de Palo Alto, qui ont travaillé pendant de nombreuses années avec Richard Fisch. Elles ont témoigné de ce qu’il leur avaient appris.
Le texte de leur intervention sera prochainement publié sur le site de même que quelques témoignages d’autres professionnels qui ont connu Dick Fisch.

Un hommage lui est rendu sur le site Internet du MRI de Palo Alto : http://www.mri.org/

Enfin, l’excellent livre de Jean-Jacques Wittezaele et Teresa Garcia, qui retrace de façon passionnante l’histoire de l’École de Palo Alto (A la recherche de l’École de Palo Alto – 1992, Seuil), présente un portrait très vivant de Richard Fisch et regorge d’anecdotes sur lui.

© Paradoxes

Pour citer cet article : Paradoxes, Hommage à Richard Fisch. 2011. http://www.paradoxes.asso.fr/2011/10/hommage-a-richard-fisch/