Articles liés à ‘système’

Comment l’approche paradoxale m’a réconciliée avec moi-même

Actualités, Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communication à la XVIème journée de Rencontre de Paradoxes, le 7 octobre 2017 Brigitte Quinton, CFACM = coach, facilitatrice, auteur, comédienne et metteur en scène…vous voyez le problème ?

Coach, chercheur, pédagogue mais aussi auteur, comédienne, metteur en scène et clown, dans une culture française où le titre fait l’être, j’ai avancé masquée pendant quinze ans, presque honteuse de cette déviance à la norme, donnant à voir à mes interlocuteurs uniquement la facette qu’ils attendaient : celle qui serait admise dans leur contexte. J’ai eu envie de vous conter comment l’approche systémique paradoxale m’a enfin autorisée à me réunifier. Unité de temps, de lieu et d’action… qu’est-ce ce qu’est un problème au sens Palo Altien, sinon une scène extraite du film de nos vies ? Celui dont nous sommes les acteurs, perpétuels improvisateurs, mais dont nous aimerions tant pouvoir être auteurs, réalisateurs et metteur en scène… « Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs » disait le grand William Shakespeare. Et si ce n’était que sa vision du monde ?

Lire la suite »

Boucles, injonctions, contextes: un décodage systémique des problématiques humaines

Rencontres de PARADOXES

Communication à la XIVème journée de Rencontre de Paradoxes, le 17 octobre 2015
Irène BOUAZIZ et Chantal GAUDIN, psychiatres, Pierre-Jacques BARTHE, coach

Adopter un regard systémique sur les situations dans lesquelles on nous demande d’intervenir signifie décoder les messages échangés. En nous intéressant plus précisément à la dimension ordre (l’injonction) des messages et au contexte dans lequel les échanges ont lieu, la complexité des situations se trouve réduite et le système pertinent se dessine plus clairement.
A partir d’exemples de situations individuelles et collectives, de thérapie comme de coaching, nous illustrerons l’utilité de la « formule » du décodage systémique : QDAQQ QRO DQC (Qui Demande A Qui Quoi ? Quelle Réponse Obtient-il ? Dans Quel Contexte ?).

Lire la suite »

Sortir de la zone rouge ? Une illustration du modèle de Palo Alto au sein d’un foyer de l’Enfance.

Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communication à la XIVème journée de Rencontre de Paradoxes, le 17 octobre 2015
Sébastien HERCHE, éducateur spécialisé.

Au Service Famille d’un Centre Départemental de l’Enfance, j’accompagne des familles dont les enfants sont placés par décision judiciaire ou administrative. Bien souvent, il s’agit d’histoires de vie très dégradées et paraissant sans issue : maltraitances, négligences sévères, abus sexuels…
Pour autant, par le questionnement stratégique et la posture respectueuse qu’elle induit, l’Intervention Systémique Paradoxale me permet de rejoindre les gens où ils en sont, de m’imprégner de leur réalité pour décider ensemble s’il convient de changer et pour quoi faire?
Toutefois, la pratique du modèle de Palo Alto peut aussi être source de difficultés dans le travail avec les collègues et les partenaires, tant sa logique et sa rigueur sont parfois insuffisamment perçues.
Je vous propose d’illustrer ces propos en vous racontant l’accompagnement éducatif d’une famille.

Lire la suite »

La logique du paradoxe thérapeutique: de la provocation à la compréhension

Rencontres de PARADOXES

Communication à la septième journée de Rencontre de Paradoxes, 11 octobre 2008
Docteurs Irène Bouaziz et Chantal Gaudin, psychiatres

52 ans après la publication de l’article fondateur sur la double contrainte il apparait que le paradoxe « thérapeutique » se pratique sous deux formes bien différentes.
Selon la posture adoptée par le thérapeute, le paradoxe devient un coup de pied aux fesses qui projette vers l’objectif ou une mise en suspens de la tension vers l’objectif qui redonne de la liberté.
Les adeptes du paradoxe-coup-de-pied-aux-fesses manient la provocation, la dérision ou l’ironie, les tenants du paradoxe-mise-en-suspens-de-la-tension optent au contraire pour une compréhension profonde, pour une adhésion à la logique qui préside au symptôme.
Les deux approches donnent des résultats. Pourquoi adopter l’une plutôt que l’autre ? Relèvent-elles des mêmes prémisses ?

Lire la suite »

Quinze ans de thérapie brève! Ma façon de faire avec le modèle a-t-elle changé, elle?

Rencontres de PARADOXES

Communication à la sixième journée de Rencontre de Paradoxes, 20 octobre 2007
Docteur Georges Elkan, pédopsychiatre

Cette communication est un voyage de 1992 à 2007 avec des étapes, de brèves histoires et des questions autour de la découverte de la thérapie brève par un psychiatre qui en ignorait tout. Comment cette approche thérapeutique va-t elle imprégner et modifier sa pratique ? Comment la thérapie brève peut-elle être reçue par des professionnels d’institutions structurées autour d’autres approches théoriques ? Lire la suite »

Le langage du changement, passer du constat au mouvement : La mise en pratique du modèle de Palo Alto dans une action de transformation des processus/fonctionnements internes et externes au sein d’une équipe de consultants et de leurs assistantes

Rencontres de PARADOXES

Communication à la quatrième Journée de Rencontre de Paradoxes, 15 octobre 2005
Catherine M. Foix, dirigeante


Résumé: Le but de cette intervention est de montrer comment nous avons tiré parti du modèle de Palo Alto, à la fois en interne, pour notre fonctionnement, et dans nos pratiques, dans la manière de faire notre métier, sachant que nous n’avons pas vraiment l’occasion de l’utiliser dans toutes ses facettes.
Lire la suite »

Le Vercors 2015 : quand Palo Alto s’intéresse au plateau ou l’utilisation du modèle dans l’élaboration d’un projet de développement territorial

Rencontres de PARADOXES

Communication à la quatrième Journée de Rencontre de Paradoxes, 15 octobre 2005
Sabine Guitel, urbaniste libérale, Valérie Charollais, conseil en communication

Résumé : Situé à 30 mn de Grenoble, le Vercors, plateau emblématique de la résistance, a fondé depuis plus de 40 ans son économie sur le tourisme. Aujourd’hui, il se trouve concurrencé dans ce secteur d’activité par d’autres territoires et subit une pression foncière et immobilière très forte, liée à sa proximité de la capitale iséroise.
Par ailleurs, au regard de nouveaux dispositifs législatifs, l’Etat lui impose, s’il souhaite continuer à augmenter ses terrains constructibles, de se doter de documents d’urbanisme. Ainsi, sous la contrainte, les 7 communes du plateau, regroupant près de 10 000 habitants, désignent un bureau d’étude pour les aider à élaborer leur projet de territoire à 10 ans.
Mais que va bien pouvoir faire Palo Alto…?

Lire la suite »

De qui est ce que je me plains? Ou de l’intérêt de placer les sacs de noeuds dans une boîte noire

Rencontres de PARADOXES

Communication à la Première Journée d’Etude de Paradoxes, 19 octobre 2002
Docteur Georges ELKAN, pédopsychiatre

Résumé: Marie est une jolie petite peste de 5 ans ouvertement grossière et autour de qui la communication s’organise sur un mode très conflictuel. Elle provoque, on la punit et symétriquement, on la punit et elle provoque.

Lire la suite »