Articles liés à ‘Paul Watzlawick’

Solving problems within school organizations

Rencontres de PARADOXES

Communication à la XIIème journée de Rencontre de Paradoxes, 5 octobre 2013
Karin Schlanger
, psychologue, directrice du Centre de Thérapie Brève du Mental Research Institute de Palo Alto (Californie)

pour la version  française : La résolution de problèmes en milieu scolaire

Lire la suite »

La résolution de problèmes en milieu scolaire

Rencontres de PARADOXES

Communication à la XIIème journée de Rencontre de Paradoxes, 5 octobre 2013
Karin Schlanger
, psychologue, directrice du Centre de Thérapie Brève du Mental Research Institute de Palo Alto (Californie)
Version originale en anglais: Solving problems within school organizations. Traduction par Pascal Jacquelin.

De plus en plus d’écoles sont devenues des microcosmes qui reflètent la complexité des grandes organisations. Certaines écoles privées sont gérées selon les mêmes principes que les entreprises dont le but est le profit, avec des administrateurs et des enseignants qui ont des intérêts différents. Les premiers ont besoin que les élèves obtiennent de bons résultats aux examens de sorte qu’en retour cela attire davantage d’étudiants payants, tandis que les seconds ont besoin, par vocation, de garder les étudiants impliqués dans l’apprentissage. Ce n’est qu’un exemple de ce qui pourrait créer un problème dans une école quand nous les regardons comme un système. Notre stratégie de résolution de problèmes présente une autre façon de regarder de tels systèmes pour promouvoir un changement efficace.

Lire la suite »

La Thérapie Brève Systémique : 20 ans d’amour et… on l’aime toujours !

Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communications à la XIIème journée de Rencontre de Paradoxes, 5 octobre 2013
Georges ELKAN, pédopsychiatre, Chantal GAUDIN psychiatre, Irène BOUAZIZ psychiatre

1993: Trois psychiatres en quête d’une issue au désespoir institutionnel se forment à la Thérapie Brève de Palo Alto.
20 ans plus tard, ils la pratiquent et l’aiment toujours. Pourquoi ?
A une époque d’obsolescence galopante où les modèles thérapeutiques se périment aussi vite que les téléphones mobiles, comment cela est-il donc possible ? Restent-ils envoutés par sa beauté ? Se sont-ils sclérosés sous l’effet de sa simplicité ? Ou bien sont-ils dans l’illusion délirante qu’ils ont trouvé LA méthode qui peut tout résoudre ? ou  autre chose …Eux-mêmes le savent-ils ?

Lire la suite »

XIème journée de Rencontre de Paradoxes

Rencontres de PARADOXES

Allocution d’ouverture à la XIème journée de Rencontre de Paradoxes, 13 octobre 2012
Irène Bouaziz, Georges Elkan, Chantal Gaudin

11 ans ? Qui l’eut cru ?
Nous sommes ravis d’ouvrir, pour la onzième année consécutive, la journée de rencontre de notre association.

Lire la suite »

Hommage à Richard Fisch

Divers

Richard Fisch 1926 – 2011

Le dernier des « inventeurs » du modèle de Palo Alto vient de disparaitre.

Dick Fisch avec Teresa Garcia visitant Chartres, 1995 © I.Bouaziz

Après John Weakland en 1995 et Paul Watzlawick en 2007, Richard Fisch s’est éteint le 23 octobre 2011, dans son sommeil, en Californie, près de Palo Alto.

Richard (qui préférait qu’on l’appelle Dick) avait été à l’initiative de la création du Centre de Thérapie Brève, en 1966, au sein de Mental Research Institute de Palo Alto (MRI).
Avec John Weakland et Paul Watzlawick, auxquels s’est joint un temps Arthur Bodin, ils ont lancé une recherche visant à trouver des techniques simples pour produire un changement le plus rapidement possible.

Les patients – familles ou individus – entrant dans le cadre du protocole de recherche étaient suivis par un thérapeute, assisté des autres membres de l’équipe qui observaient derrière un miroir sans tain et intervenaient, au besoin, par téléphone. Les séances étaient enregistrées et l’équipe se réunissait ensuite pour discuter de la situation et des interventions.
C’est ainsi qu’ils ont mis en évidence le fait qu’en proposant au client (qui n’était pas forcément le porteur du symptôme) de cesser ses tentatives inefficaces pour changer la situation (arrêter les tentatives de solution), il était possible d’obtenir le changement espéré. Et c’est ainsi qu’est née la méthode qu’ils ont nommée: Thérapie Brève qui a rapidement été appliquée dans d’autres champs que celui de la thérapie.

Richard Fisch est venu à plusieurs reprises dans les années 90 en France, en Belgique et en Suisse, dans le cadre de l’Institut Gregory Bateson de Liège (IGB), assurer des journées de formation, souvent assisté de Karin Schlanger qui est maintenant directrice du Centre de Thérapie Brève du MRI.

Les membres fondateurs de l’association Paradoxes ont eu la chance de bénéficier de son enseignement, clair et rigoureux.

Lors du 10ème anniversaire de l’association, le 15 octobre 2011, nous avons reçu Barbara Anger-Diaz et Katharina Anger, psychologues, associées de recherche au MRI de Palo Alto, qui ont travaillé pendant de nombreuses années avec Richard Fisch. Elles ont témoigné de ce qu’il leur avaient appris.
Le texte de leur intervention sera prochainement publié sur le site de même que quelques témoignages d’autres professionnels qui ont connu Dick Fisch.

Un hommage lui est rendu sur le site Internet du MRI de Palo Alto : http://www.mri.org/

Enfin, l’excellent livre de Jean-Jacques Wittezaele et Teresa Garcia, qui retrace de façon passionnante l’histoire de l’École de Palo Alto (A la recherche de l’École de Palo Alto – 1992, Seuil), présente un portrait très vivant de Richard Fisch et regorge d’anecdotes sur lui.

© Paradoxes

Pour citer cet article : Paradoxes, Hommage à Richard Fisch. 2011. http://www.paradoxes.asso.fr/2011/10/hommage-a-richard-fisch/

Dixième anniversaire de l’association Paradoxes

Rencontres de PARADOXES

Allocution d’ouverture à la dixième journée de Rencontre de Paradoxes, 15 octobre 2011
Irène Bouaziz, Georges Elkan, Chantal Gaudin

Il était une fois un petit groupe de médecins, trois psychiatres et une neurologue, enthousiasmés par les changements apportés à leur pratique par leur formation à la Thérapie Brève de Palo Alto.
Lire la suite »

Using the « disadvantages of change » and other lessons from our mentors.

Rencontres de PARADOXES

Communication à la dixième journée de Rencontre de Paradoxes, 15 octobre 2011
Katharina Anger, PhD and Barbara Anger-Diaz, PhD

A personal account of our experience with the inventors of the Brief Therapy model, including a specific piece of wisdom handed down by each of them.

Utiliser « les inconvénients du changement » et autres leçons de nos mentors

Rencontres de PARADOXES

Communication à la dixième journée de Rencontre de Paradoxes, 15 octobre 2011
Katharina Anger, PhD and Barbara Anger-Diaz, PhD
Traduction: Pascal Jacquelin
.
Version originale en anglais : « Using the « disadvantages of change » and other lessons from our mentors. »

Lire la suite »

To Separate or Not: The Art of Working with Couples

Rencontres de PARADOXES

Communication à la dixième journée de Rencontre de Paradoxes, 15 octobre 2011
Katharina Anger, PhD and Barbara Anger-Diaz, PhD  

A presentation of when one might consider separating partners and when to see them together – strategic considerations with case examples.
Version française : Séparer ou ne pas séparer: l’art de travailler avec les couples
Lire la suite »

Séparer ou ne pas séparer : l’art de travailler avec les couples

Rencontres de PARADOXES

Communication à la dixième journée de Rencontre de Paradoxes, 15 octobre 2011
Katharina Anger, PhD and Barbara Anger-Diaz, PhD
Traduction: Pascal Jacquelin
La version originale en anglais: To separate or not: the art of working with couples

Lire la suite »

7ème forum de la CFHTB

Comptes rendus (séminaires/colloques/conférences)

7ème Forum de la Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves Biarritz 2, 3 et 4 juin 2011

CFHTB 2011

La Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves  (CFHTB) fédère actuellement 23 associations qui œuvrent à la reconnaissance de l’hypnose et des thérapies brèves. Le 7ème forum se tient cette année à Biarritz.

Quelques membres de notre association y participent et vous donnent chaque soir leurs impressions, sur le vif. Des comptes rendus plus élaborés seront mis en ligne par la suite, au gré des inspirations

Lire la suite »

Deux journées avec des thérapeutes brèves américaines

Comptes rendus (séminaires/colloques/conférences)

Compte rendu de la master class de Barbara Anger Diaz et Katharina Anger: Danser avec les patients 29 et 30 novembre 2009, Paris
Compte rendu par Irène Bouaziz et Chantal Gaudin

Teresa Garcia a eu l’excellente idée d’inaugurer les séminaires de son Centre Circé (http://circe-mri.typepad.com) en accueillant Barbara Anger Diaz, Ph.D. et Katharina Anger, Ph.D, associées de recherche au MRI de Palo Alto.

Lire la suite »

De qui est ce que je me plains? Ou de l’intérêt de placer les sacs de noeuds dans une boîte noire

Rencontres de PARADOXES

Communication à la Première Journée d’Etude de Paradoxes, 19 octobre 2002
Docteur Georges ELKAN, pédopsychiatre

Résumé: Marie est une jolie petite peste de 5 ans ouvertement grossière et autour de qui la communication s’organise sur un mode très conflictuel. Elle provoque, on la punit et symétriquement, on la punit et elle provoque.

Lire la suite »