Thérapie Brève et Intervention Systémiques (modèle de Palo Alto)

7ème Forum de la Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves Biarritz 2, 3 et 4 juin 2011

CFHTB 2011

La Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves  (CFHTB) fédère actuellement 23 associations qui œuvrent à la reconnaissance de l’hypnose et des thérapies brèves. Le 7ème forum se tient cette année à Biarritz.

Quelques membres de notre association y participent et vous donnent chaque soir leurs impressions, sur le vif. Des comptes rendus plus élaborés seront mis en ligne par la suite, au gré des inspirations

jeudi2 mai 2011

Le premier jour de ce forum s’est achevé.
Nous avons pu apprécier, outre l’air du large et le bercement de l’océan, un accueil chaleureux, une logistique sans faille, un traiteur plus que recommandable.
Quant aux nourritures intellectuelles, voire spirituelles, elles se révèlent abondantes et variées.
Des prouesses d’organisation, là aussi, puisque les salles se répartissent sur deux sites différents, et que les transferts nécessitent un certain temps, qui cette année a été intégré à la planification, fort heureusement pour nous.
Le grand amphithéâtre a abrité deux séances plénières qui ont donné la parole aux neurosciences :

  • Joel de Rosnay, nous a emmenés dans l’univers passionnant de notre cerveau, et de ses modalités de fonctionnement en un réseau fluide et reconfigurable en permanence.  Il a brossé  à grands traits le tableau de cette nouvelle branche de la science qu’est la neuropsychoimmunologie, et nous a démontré comment nous pouvons agir pour influencer l’épigenèse de notre corps. Il a ébauché le portrait du cerveau planétaire qui émerge du numérique et dont les êtres humains sont en quelque sorte les neurones interconnectés. il est bien sûr impossible de rendre compte en quelques lignes de la densité de cet exposé d’une heure, riche et vivant, fourmillant de nouvelles données que Joël de Rosnay et son équipe partagent sur la toile. À découvrir sur www.derosnay.com
  • Le deuxième voyage au cœur de notre cerveau ou plus précisément, au cœur des mécanismes de la conscience   fut le fait de Lionel Naccache qui a rendu compte des expériences que permettent les nouvelles technologies, notamment d’IRM fonctionnelle. Des comparaisons de fonctionnement du cerveau d’hommes sains et d’hommes malades permettent d’identifier certains mécanismes de la conscience.

Pour le reste, ce ne sont pas moins de 12 salles qui abritent des conférences ou ateliers, dans lesquels chacun peut être sûr de trouver son bonheur, tant la diversité est au rendez-vous : de l’hypnose classique aux thérapies brèves de tous bords, en passant par la méditation ou l’utilisation des sons… des mondes et des cultures se rencontrent et s’enrichissent mutuellement.
Il reste deux jours de découvertes en perspective
vendredi 3 juin 2011
Cette journée a commencé par l’évocation merveilleusement poétique du bonheur d’être un brin d’herbe, ou tout autre plante et la palette est vaste. Patrick Bellet nous a enchanté aussi bien avec sa plume qu’avec ses images.
Et la journée fut clôturée par un autre enchanteur, le pianiste Nima Sarkechik, qui nous a offert une visite guidée, avec Gérard Mick, dans le monde merveilleux de Chopin, Bach,Mozart et Beethoven pour n’en citer que quelques uns.
entre ces deux tranches il y avait de quoi déguster toutes sortes de curiosités… dont il est impossible de donner les détails immédiatement, mais des commentaires  dans les jours qui viennent offriront quelques aperçus
samedi  4 juin 2011
Le Forum vient de se terminer, un peu clairsemé comme à l’accoutumée ce qui est bien dommage, même si on comprend l’attrait du week end à la mer et la nécessité pour les soignants, comme nous l’a rappelé Thierry Janssen ce midi, de savoir prendre soin de soi.
On pourra dire qu’une fois de plus, la réussite est totale. L’hypnose attire de plus en plus de praticiens, les instituts de formation se multiplient, les pratiques se diversifient, avec en point commun, et c’est tout à fait remarquable, le respect des patients, la confiance en leurs ressources.
Certes, il y en avait pour tous les goûts et il a souvent été difficile de faire son choix entre 10 ou 12 interventions simultanées.
Nous avons entendu Dominique Megglé décliner avec sa verve et son humour habituels ses arguments pour un éclectisme thérapeutique déterminé non pas par les choix du praticien mais par les demandes du patient. Lorsqu’on sait qu’une réponse conforme aux attentes du patient est un des facteurs prépondérants du succès d’une thérapie on ne peut qu’être d’accord avec l’importance à accorder à l’exploration de la demande.
Arnaud Gouchet, nous a parlé, un peu trop rapidement à notre goût, des liens qu’il fait entre hypnose, théorie des catastrophes et synchronicité,
Thierry Janssen, célèbre pour ses ouvrages prônant une médecine  globale et plus humaine, a insisté sur la prééminence du lien. Notre lien avec les patients, et le lien à  soi-même, comme lui disait un guérisseur mexicain : qui est ce qui compte le plus entre toi et moi ?… C’est le « et »
Et nous devons la touche finale de ce  forum au préhistorien Jean Clottes qui nous a passionnées en  nous ramenant aux temps pas si lointains – puisque 25 000 ans ne sont rien au regard de l’histoire – de nos ancêtres des cavernes, pour évoquer une culture chamanique comme hypothèse explicative la plus cohérente des peintures rupestres du paléolithique.
En clôture, nous avons assisté à la remise du premier prix Watzlawick qui a été attribué à Stéphane Ottin-Pecchio, rhumatologue,  pour la créativité de sa pratique qui mixe hypnose, toucher et piano.
Et ce bel événement a pu se dérouler à la perfection grâce aux efforts conjugués de toute une équipe sous la présidence de Frédérique Honoré. L’ovation finale fut plus que largement méritée.

Cloture du VIIème forum de la CFHTB 4 juin 2011

Cloture du VIIème forum de la CFHTB 4 juin 2011


Finalement, rendez-vous fut donné pour le VIIIème forum qui sera accueilli par Strasbourg en 2013. L’enthousiasme de l’équipe alsacienne à nous y inviter a fait plaisir à voir et comme tout hypnothérapeute le sait, créer une attente positive est l’un des ingrédients du succès de …. tout événement !
© Chantal Gaudin/Paradoxes

Share This