Articles liés à ‘thérapie brève’

Séparer ou ne pas séparer : l’art de travailler avec les couples

Rencontres de PARADOXES

Communication à la dixième journée de Rencontre de Paradoxes, 15 octobre 2011
Katharina Anger, PhD and Barbara Anger-Diaz, PhD
Traduction: Pascal Jacquelin
La version originale en anglais: To separate or not: the art of working with couples

Lire la suite »

7ème forum de la CFHTB

Comptes rendus (séminaires/colloques/conférences)

7ème Forum de la Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves Biarritz 2, 3 et 4 juin 2011

CFHTB 2011

La Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves  (CFHTB) fédère actuellement 23 associations qui œuvrent à la reconnaissance de l’hypnose et des thérapies brèves. Le 7ème forum se tient cette année à Biarritz.

Quelques membres de notre association y participent et vous donnent chaque soir leurs impressions, sur le vif. Des comptes rendus plus élaborés seront mis en ligne par la suite, au gré des inspirations

Lire la suite »

Le Rebond, ou une expérience du non-pouvoir

Rencontres de PARADOXES

Communication à la neuvième journée de Rencontre de Paradoxes, 16 octobre 2010
François Simonot,  formateur et thérapeute.

Si nous connaissons la notion du non-vouloir, ce positionnement si particulier du thérapeute face à son patient, je me propose de vous faire partager, en suivant le cours de quelques séances, l’expérience que m’ont fait vivre trois patients (membres d’une même famille) autour de la notion du non-pouvoir.De ce non-pouvoir découle l’impossibilité de mettre en œuvre le fameux « arrêt des tentatives de solutions », et lorsqu’un thérapeute a la certitude de ne rien pouvoir faire, alors que fait-il ?
Comment le thérapeute peut-il s’appuyer sur son impuissance pour créer un contexte favorable au processus thérapeutique ?

Lire la suite »

Dites-moi que mon mari est un salaud

Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communication à la farandole de la neuvième journée de Rencontre de Paradoxes, 16 octobre 2010
Désirée Aellen-Waelti, Psychologue-Psychothérapeute FSP/AVP

Lire la suite »

Le paradoxe en médecine générale

Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Une façon de soigner le médecin sans nuire au patient ou l’inverse

Communication à la farandole de la neuvième journée de Rencontre de Paradoxes, le 16 octobre 2010
Docteur Didier Boisyvon, médecin

Lire la suite »

Systémique , Paradoxal et Bref

Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Le cas d’Antoine, un tricotage palo-altien ou que savons-vous vraiment de la façon dont ça marche ?

Communication à la farandole de la neuvième journée de Rencontre de Paradoxes, 16 octobre 2010
Francine Pierre, psychologue

Lire la suite »

Deux journées avec des thérapeutes brèves américaines

Comptes rendus (séminaires/colloques/conférences)

Compte rendu de la master class de Barbara Anger Diaz et Katharina Anger: Danser avec les patients 29 et 30 novembre 2009, Paris
Compte rendu par Irène Bouaziz et Chantal Gaudin

Teresa Garcia a eu l’excellente idée d’inaugurer les séminaires de son Centre Circé (http://circe-mri.typepad.com) en accueillant Barbara Anger Diaz, Ph.D. et Katharina Anger, Ph.D, associées de recherche au MRI de Palo Alto.

Lire la suite »

Le 50e Anniversaire de la fondation du MRI

Comptes rendus (séminaires/colloques/conférences)

Compte rendu des conférences de San Francisco, août 2009
Par Anne Hoffner et Dominique Delaunay

C’est à San Francisco, par de belles journées d’été sans le brouillard annoncé par les guides, que s’est déroulé le Congrès de ce 50e Anniversaire du Mental Research Institute, du 13 au 15 août 2009.

Lire la suite »

Comment échouer dans la position basse à force de vouloir être antipsychiatre.

Rencontres de PARADOXES

Communication à  la huitième journée de Rencontre de Paradoxes, 10 octobre 2009
Francis Paumier, psychiatre

Le statut de psychiatre est parfois difficilement conciliable avec la vision non normative du modèle de Palo Alto. Certains patients attendent de se trouver face à un médecin en position haute et sont en demande de médicaments. En cherchant à les convaincre d’accepter une autre voie, on peut se retrouver, paradoxalement, dans une position encore plus haute.

La position basse, si elle n’est qu’une technique et non le résultat d’un travail sur soi, risque d’être vite mise à mal par la « contrainte » du résultat. Ne faudrait-il pas alors préférer, à la position basse, une position de non-savoir qui ne relève pas de l’apprentissage mais d’une réflexion sur nos buts conscients, nos motivations, nos intérêts ?

Lire la suite »

Farandole de témoignages de praticiens (consultants et thérapeutes)

Rencontres de PARADOXES, communications courtes

Communications à la huitième journée de Rencontre de Paradoxes, 11 octobre 2009
Mini présentations d’interventions par des consultants et des thérapeutes.

Lire la suite »

Stratégie et coévolution dans la relation thérapeutique : « On ne peut y arriver en n’y pensant pas; on ne peut y arriver en y pensant ! »

Rencontres de PARADOXES

Communication à la huitième journée de Rencontre de Paradoxes, 11 octobre 2009
Jean-Jacques Wittezaele, psychologue

Le choix de notre métier nous conduit à nous laisser toucher par la souffrance de nos patients et à y réagir de façon à leur apporter le soulagement qu’ils attendent ou espèrent. Le processus d’intervention est donc orienté vers un objectif, même si celui-ci peut évoluer au cours de l’interaction thérapeutique. Entre les dangers du « but conscient », souvent évoqués par Bateson, et le risque d’une dérive de régulation par feed-back décevante (parfois liée à une incompétence technique du thérapeute), comment ce dernier doit-il se calibrer en tenant compte à la fois de la nécessité d’aider et de l’impossibilité de le vouloir…?

Lire la suite »

Sixième Forum de la Confédération francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves

Comptes rendus (séminaires/colloques/conférences)

Sixième Forum  de la CFHTB,  Nantes, 7, 8 et 9 mai 2009
Compte rendu par Irène Bouaziz et Chantal Gaudin

La CFHTB (Confédération francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves) a été fondée en 1996. Actuellement, elle a essentiellement pour but d’harmoniser les programmes de formation à l’hypnose et aux psychothérapies brèves et d’organiser, depuis 1997, des rencontres.

Lire la suite »

Nantes 2009, impressions générales

Comptes rendus (séminaires/colloques/conférences)

Sixième Forum de la Confédération francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves, 7 au 9 mai 2009
Marianne Orvoën

Lire la suite »

La logique du paradoxe thérapeutique: de la provocation à la compréhension

Rencontres de PARADOXES

Communication à la septième journée de Rencontre de Paradoxes, 11 octobre 2008
Docteurs Irène Bouaziz et Chantal Gaudin, psychiatres

52 ans après la publication de l’article fondateur sur la double contrainte il apparait que le paradoxe « thérapeutique » se pratique sous deux formes bien différentes.
Selon la posture adoptée par le thérapeute, le paradoxe devient un coup de pied aux fesses qui projette vers l’objectif ou une mise en suspens de la tension vers l’objectif qui redonne de la liberté.
Les adeptes du paradoxe-coup-de-pied-aux-fesses manient la provocation, la dérision ou l’ironie, les tenants du paradoxe-mise-en-suspens-de-la-tension optent au contraire pour une compréhension profonde, pour une adhésion à la logique qui préside au symptôme.
Les deux approches donnent des résultats. Pourquoi adopter l’une plutôt que l’autre ? Relèvent-elles des mêmes prémisses ?

Lire la suite »

Quand la thérapie s’intéresse au mouvement…

Rencontres de PARADOXES

Communication à la septième journée de Rencontre de Paradoxes, 11 octobre 2008
Jean-Philippe Véron, psychologue, psychothérapeute, ostéopathe

Résumé : Il est un schéma bien connu des praticiens de l’approche de Palo Alto, celui de  la représentation cybernétique de l’interaction. Il est composé de deux boucles accolées : la première renvoyant à la façon dont la personne se représente son problème, la seconde comment elle est en interaction avec son environnement ; et de distinguer ce qui s’aborde sous la forme d’un recadrage (pour modifier la vision du monde) ou d’une tâche (pour modifier l’action).
Lire la suite »